Fiches Génériques

Bienvenue dans le cœur du site :) Toutes les fiches de séries sont présentées ici, des dessins-animés aux petites séquences, en passant par les séries live (sentaï et tokusatsu). Les diverses sections présentent tous ces titres de notre enfance qui sont passés dans l’une ou l’autre des prestigieuses émissions que furent Récré A2, Les Visiteurs du Mercredi, Vitamines, Youpi, l'école est finie ! ou encore le Club Dorothée bien entendu, et bien d’autres.

Bon voyage dans le passer !

:devil Cliquer sur les fiches pour les avoir en entiers :devil






Trier par

Pollyanna

AnimMix | Vu 52 fois | Note Aucune note
Pollyanna
Pollyanna (愛少女ポリアンナ物語, Ai Shōjo Porianna Monogatari) est un dessin animé japonais de Kôzô Kusuba en 51 épisodes de 25 minutes. L'histoire est tiré du roman Pollyanna de Eleanor H. Porter. Il est sorti au Japon de janvier à décembre 1986.

En France, elle a été diffusée à partir du 5 septembre 1988 sur La Cinq dans Youpi ! L'école est finie.

Histoire :

Une fille d'un pasteur décédé (Pollyanna Whittier) part vivre chez sa riche tante Polly Harrington, qui l’accueillera très froidement. Elle possède un moyen pour lutter contre le malheur apprise de son père, le jeu du bonheur qui consiste à ne toujours voir que le bon côté de toute chose. Son enthousiasme et sa gaieté auront raison du cœur froid de sa tante et lui permettront d'affronter les épreuves de la vie.

Patlabor

AnimMix | Vu 51 fois | Note Aucune note
Patlabor
Patlabor (機動警察パトレイバー, Kidōkeisatsu patoreibā) est un anime en 7 épisodes de 30 minutes, créée par les studios Deen et Toei Animation en 1988 et vendue en OAV en 1991.

Une deuxième série d'animation japonaise en 47 épisodes de 25 minutes a été réalisée par les studios Sunrise entre 1989 et 1990. En France, la série a été diffusée à partir du 8 avril 1992 sur TF1 dans l'émission Club Dorothée1, sur TMC puis rediffusée sur Mangas et NT1.

Une troisième série d'animation japonaise, intitulée Patlabor (Kidôkeisatsu Patlabor New OVA series), en 16 épisodes de 30 minutes a été réalisée par les studios Bandai Visual entre 1990 et 1992, et vendue en OAV en 1994.

Une quatrième série d'animation japonaise parodique, intitulée Mobile Police Patlabor Minimum (Mini Pato), en 3 épisodes de 12 minutes a été réalisée par les studios Production I.G et Bandai Visual en 2001, et vendue en OAV en 2005.

Un court métrage de 8 minutes Mobile Police Patlabor Reboot diffusé lors de la Japan Animator Expo d'octobre 2016 2,3 annonce une relance avec de nouveaux personnages.

Histoire :

L'animé suit les aventures des agents d'un poste de police équipé de labors, des robots de grande taille (autrement appelés "méchas"), et qui remplacent divers engins civils (chantiers, etc) et militaires.

Patlabor est l'abréviation de "patrol labor", littéralement travail de patrouille. Les agents de cette unité sont chargés de la sécurité en ville, en particulier la lutte contre le détournement de labors à des fins criminelles et terroristes ou tout simplement à récupérer les labors hors de contrôle provoquant d'importants dommages.

G.I. Joe

AnimMix | Vu 52 fois | Note Aucune note
G.I. Joe
G.I. Joe : Héros sans frontières (G.I. Joe: A Real American Hero) est une série d'animation américaine basée sur la gamme de figurines Hasbro et la BD mensuelle de Marvel Comics. Le dessin animé est diffusé pour la première fois en 1983 en mini-série à cinq épisodes, suivie d'une deuxième en 1984, et devient une série quotidienne de 1985 à 1986. Un film est également sorti en 1987.

Ron Friedman crée la série G.I. Joe pour la télévision. Co-produite par Sunbow et Marvel et distribuée par Claster Television, l'animation était réalisée par la Tōei animation et parfois AKOM.

La série a été doublée au Québec et diffusée d'abord à partir du 9 novembre 1985 sur certaines chaînes du réseau Pathonic, puis à partir du 28 juin 1986 à Télé-Métropole. La série a aussi été doublée en France, et diffusée tous les samedis à partir du 11 avril 1987 sur TF1. Rediffusion à partir du 9 septembre 1987 dans le Club Dorothée sur TF1.

Muscleman

AnimMix | Vu 50 fois | Note Aucune note
Muscleman
Muscleman (キン肉マン, Kinnikuman) est un manga de type shōnen, publié à l'origine dans le Weekly Shonen Jump entre 1979 et 1987. Il a été créé par Yoshinori Nakai et Takashi Shimada, qui travaillent ensemble sous le nom de plume Yudetamago.

Face au succès du manga, une adaptation en anime de 137 épisodes diffusé entre le 3 avril 1983 et le 1er octobre 1986 au Japon, a vu le jour.

En France, il a été diffusée dans l'émission du Club Dorothée à partir du 22 mars 1989, avec un générique interprété par Bernard Minet. Toutefois seuls 49 épisodes ont été diffusés sur 104 ayant été doublés, le CSA ayant demandé l'arrêt de la série (Communiqué no 81 du 15 avril 1990, l'un des personnages de celle-ci arborant un svastika, ce qui fut interprété comme un symbole nazi, ce personnage occupant, en outre, un rôle positif dans la série).

Une seconde série de (47 épisodes), faisant directement suite à la première, a été diffusée entre 1991 et 1992.

Une troisième série a été produite en 2001, mettant en scène le fils de Muscleman, elle est l'adaptation de la suite du manga.

En 1985, la série remporte le prix Shōgakukan dans la catégorie enfant.

Histoire :

Prince héritier de la planète Muscla, Suguru (alias Muscleman), lorsqu'il n’est encore qu’un bébé, se voit par erreur projeté par le vide-ordure hors du vaisseau spatial de ses parents (confondu avec un porcelet), alors que celui-ci passe au large de la planète Terre.

De nombreuses années plus tard, Suguru a grandi, est devenu un citoyen japonais comme les autres, et occupe le poste de président du club des mangeurs de viande. Pourtant un événement va bouleverser sa routine, un engin spatial vient à s'écraser sur la terre, et son occupant, un petit être qui ressemble fort a Suguru, Mitsu, se présente à lui et lui révèle ses origines royales. Après avoir échoué dans sa tentative de ramener Muscleman sur sa planète natale, Mitsu va appuyer celui-ci dans sa quête de devenir un super héros.

Le problème est que Muscleman est particulièrement maladroit, très laid, un brin stupide et de surcroît peu courageux.